Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:56

Une fois que le sommet est atteint, qu'on se balade sur les petits sentiers qui permettent de faire le tour des pitons et des entailles, on se rend compte qu'on n'est pas monté sur n'importe quelle montagne ! La Soufrière est un volcan actif relativement récent : 100 000 ans, c'est jeune pour un volcan. La Découverte, comme vous pouvez le lire sur le panneau, culmine à 1467m d'altitude. C'est le plus haut sommet de la Guadeloupe, bien entendu, mais c'est également le point culminant de toutes les Petites Antilles.

 

http://i1182.photobucket.com/albums/x449/Miss_Nelly_M/_DSC0696_zps2c4d8f1a.jpg

Durant l'ascension, on se demande si la Soufrière fût ainsi baptisée en raison des efforts qu'il faut faire pour parvenir à son sommet. Mais non, en révisant mon orthographe, il aurait fallut deux « F » à son nom. Et les nombreuses fumerolles, ainsi que l'odeur d'oeuf pourri qui attise régulièrement mes narines confirment que de nombreuses émanations de soufre sont présentes.

 

http://i1182.photobucket.com/albums/x449/Miss_Nelly_M/_DSC0714_zps20e55ede.jpg

 

http://i1182.photobucket.com/albums/x449/Miss_Nelly_M/_DSC0731_zps9ffdb65f.jpg

 

http://i1182.photobucket.com/albums/x449/Miss_Nelly_M/_DSC0748_zpsbb498443.jpg

 

La dernière éruption date de 1976. Le volcan se repose tranquillement depuis, mais il reste actif. Un abri anti-éruption en béton est d'ailleurs solidement installé, proche de la Découverte. Au sommet, il fait encore beau, l'air est frais mais la montée nous a donné chaud. Les piques-niques sont sortis, les gens se baladent et déjeunent. Le temps commence à se couvrir. Il est l'heure d’entamer la descente. Plus rapide que la montée, on rebrousse chemin (d'autres sentiers peuvent être empruntés). Au détour d'un virage, la Savane aux Mulets. Encore un petit effort, et les Bains Jaunes nous accueillent et nous réconfortent des efforts fournis.

 

 

Petit conseil pratique, qui va de soit, mais bon, les vacanciers n'ont pas toujours le choix : prévoyez une journée bien ensoleillée, où la Soufrière est dégagée (cette webcam film le sommet, le cliché est actualisé toutes les 5 min). Si le temps est couvert, vous ne verrez absolument rien du paysage prit au piège par les nuages. Il peut faire froid, la première fois que j'y suis allée, il a même grêlé ! Oui oui, c'est un conseil qui sent le vécu... ;)

 

© Nelly Massoud

Partager cet article
Repost0

commentaires